Conseils pour se mettre au jogging

Vous souhaitez vous mettre à courir pour vous sentir en meilleure forme, développer vos muscles et harmoniser votre silhouette ? Frank Bou-Hassira, qui a participé à plusieurs marathons, vous propose quelques conseils et astuces pour ne pas vous blesser ou manquer de motivation.

Courir chaque jour

La régularité est la clé du succès d’un programme, quel qu’il soit. Une course quotidienne aide à améliorer la capacité de votre corps à brûler les graisses, ainsi que votre biomécanique. Il enseigne aussi à votre esprit à relever tous les défis, qu’ils soient physiques ou mentaux. Enfin, courir va peu à peu s’inscrire dans votre routine du quotidien et va devenir de plus en plus naturel.

Investir dans le confort

Si vous êtes une femme, procurez-vous un bon soutien-gorge de sport ou vous le sentirez à chaque pas. Les pieds sont bien évidemment à bien équiper également : choisissez des chaussures à la fois confortable et à la fois adaptées à la course. Suivant le type de terrain sur lequel vous comptez courir (tapis de course, forêt, route…), le type de chaussure à choisir peut varier et un conseiller de magasin de sport saura vous aiguiller.

Par ailleurs, pour ne pas mourir de chaud ou de soif au cours de l’entraînement, il est vivement conseillé de choisir des vêtements pour courir comme s’il faisait 10 à 15 degrés de plus chaud qu’il ne l’est. En effet, dès que vous sortirez et bougerez, vous vous réchaufferez et vous serez heureux de ne pas avoir mis autant de couches de vêtements.

Evaluer ses séances d’entraînement

Notez vos séances d’entraînement, puis codez par couleur le ressenti (physique comme psychologique) après telle ou telle course Par exemple jaune pour incroyable, orange pour OK et rouge pour un très mauvais ressenti. Il s’agit d’une façon visuelle de voir comment votre corps réagit et vous aidera à identifier des schémas. Par exemple, si vous êtes toujours orange ou rouge autour de vos règles, c’est un signe que vous devriez faire des séances d’entraînement plus légères ces jours-là.

Eviter les boissons alcoolisées

Aussi tentant qu’il soit, évitez l’happy hour la veille d’une course ou d’une grande séance d’entraînement .En effet, l’alcool nuit considérablement à la qualité du sommeil et aux niveaux d’hydratation, ainsi qu’à la récupération, bref à plusieurs facteurs qui comptent dans la qualité de l’entraînement.

Favoriser un bon café

Pour les coureurs chevronnés, il a été démontré que le fait d’avoir de la caféine avant de courir donne l’impression que les séances d’entraînement sont plus faciles et aide le corps à brûler les calories plus efficacement. Visez environ 3 milligrammes de caféine par kilogramme de poids corporel.

Attention à l’inclinaison

Petite astuce pour ne pas se blesser : N’accélérez jamais en descendant une colline. Les forces de rupture sur votre corps peuvent endommager vos genoux.

L’aspect social

La course à pied peut être un entraînement solitaire, mais il y a un réel avantage à établir un lien avec les autres. Pour ce faire, il n’y a pas de meilleure façon de le faire qu’en courant ensemble. Les sites Web comme meetup.com peuvent vous aider à trouver des groupes locaux. Ou bien vous pouvez vous arrêter à votre magasin de course local et demander.

Par ailleurs, pour vous encourager et vous donner de la motivation, vous pouvez parler de votre entraînement à vos proches ou bien via les réseaux sociaux comme Facebook, Snapchat ou Instagram.

Laisser un commentaire